Responsabiliser son enfant, de Germain Duclos et Martin Duclos

Si je ne devais juger que la forme, je serais plutôt sévère. J’ai trouvé cet ouvrage austère, relativement indigeste, et somme toute compliqué pour une collection destinée aux parents. Le vocabulaire et les concepts qui y sont manipulés me semblent peu accessibles au commun des mortels, même s’il est fort probable que ce sont plutôt les parents ayant un certain niveau d’éducation qui s’intéressent à ce type d’ouvrage. C’est justement là que le bât blesse à mes yeux : ce livre me semble s’adresser à une élite culturelle et gagnerait à être légèrement vulgarisé.

Passons au fond. Celui-ci m’a d’autant plus intéressée qu’il corrobore ce dont je suis convaincue depuis des années : le manque de respect et de discipline chez les enfants serait lié à l’absence des adultes référents. Sans jeter la pierre à qui que ce soit – on fait tous ce qu’on peut pour gagner notre croûte -, les auteurs expliquent, cliniquement, le cheminement des enfants dont les deux parents travaillent toute la journée à l’extérieur. Massés dans des crèches, des collectivités, avec peu d’adultes, leur référence d’identification devient, non plus l’adulte, mais l’autre enfant. Par mimétisme, les petits prennent donc exemple sur d’autres petits, tout aussi immatures et irresponsables qu’eux. Dans ces conditions de vie, où les parents rentrent tard et épuisés, l’autre écueil est de ne pas avoir envie d’imposer son autorité, voire de n’en être plus capable. De là le manque de cadres, de limites, mais aussi les dérapages, soit laxisme, soit violence.

C’est aussi la force du lien parent-enfant qui permet d’asseoir une juste autorité et d’établir une saine discipline. Cette force prend ses racines, notamment, dans la prise de responsabilité du parent vis-à-vis de son enfant et la confiance que celui-ci peut avoir en son adulte référent, aussi bien pour prendre soin de lui que pour lui imposer les limites nécessaires. Bien sûr, il faut tenir compte de l’âge de l’enfant et de ses capacités, et c’est l’objet de tout un développement : sortir de la pensée magique prend du temps, l’éclatement de l’égocentrisme aussi (environ 12 ans). A nous d’amener nos enfants à une prise de conscience progressive, par le dialogue, mais aussi le rapport logique de la bêtise à la réparation quand il y a lieu.

Voici certaines des idées-clés qui ont retenu mon attention :

A chaque réprimande ou exigence, on doit fournir une explication à l’enfant pour qu’il en juge la pertinence, même s’il est frustré, pour qu’il en vienne à jeter un regard critique sur son comportement.

Les règles de conduite doivent être sécurisantes, claires, concrètes, constantes et cohérentes. Il est à retenir qu’”en général, les enfants de 6 à 12 ans ne peuvent intégrer et appliquer que 5 règles à la fois”.

Pour développer l’estime de soi, il est préférable que la conséquence d’un écart de conduite prenne la forme d’un geste réparateur et constructif.

A la fin de l’ouvrage est proposée toute une série d’exemples concrets et de réactions dans une optique de construction de l’estime de soi de l’enfant et de ce que Germain et Martin Duclos nomment la discipline incitative. Un ouvrage au contenu passionnant donc, mais dont la forme rend l’absorption difficile.

Le pitch de l’éditeur 

 “Qu’en est-il aujourd’hui du sens des responsabilités chez les enfants ? Parents et éducateurs déplorent souvent un manque de discipline, de respect et de persévérance ; ils se disent dépassés et parfois même impuissants devant les comportements et attitudes des enfants.

Même si les parents assument généralement bien leur autorité parentale, ils ont souvent peine à inculquer à leurs enfants un vrai sens des responsabilités. Dans ce cas, le manque de temps, l’isolement social et l’éclatement fréquent du cadre familial deviennent des obstacles à l’exercice de leur autorité.

Les auteurs fournissent ici des pistes de réflexion et d’action ainsi que des conseils pratiques pour aider les parents à faire preuve d’une saine autorité parentale et à pratiquer une discipline incitative.

Les auteurs

 Germain Duclos est psychoéducateur et orthopédagogue, auteur de nombreux ouvrages traitant du développement de l’enfant et de l’estime de soi.
Martin Duclos est psychoéducateur au programme Naissance-Famille du CLSC Lamater.

2 Comments

  1. Il a l&#39;air intéressant ce livre. Je me retrouve un peu dans le parent débordé après le boulot qui ne veut ou ne peut pas faire preuve d&#39;autorité. Y&#39;a des fois, j&#39;avoues je relâche pour ne pas aller à l&#39;affrontement.<br />Il parle juste des enfants entre 6 et 12 ans ou avant et après aussi ?<br /><br />Cass&#39; (parce que tes comm&#39; ne veulent me prendre qu&#39;en anonyme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour pouvoir laisser un message, merci de résoudre : *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.