Paroles de fées, d’Aline de Pétigny

Calme, apaisement, sérénité. Ce sont les mots qui me viennent à l’esprit quand je me replonge dans les petits ouvrages de cette magnifique collection.

Magnifique, tant pour la richesse de son contenu que pour ses graphismes. J’adore les illustrations, les couleurs, la mise en page, le format. J’adore cette façon de mettre en scène une fée dialoguant avec un enfant. J’adore la simplicité du langage, la délicatesse des images, la profondeur de la pensée. Vous l’aurez compris, je suis conquise.

Mes filles (9 et 11 ans) aussi. Mieux encore que des réponses à leurs questions existentielles, elles y ont trouvé des façons de chercher en elles-mêmes leur propre voie. Elles en ont apprécié la sagesse et une certaine vision du monde, qui a profondément résonné en elles.

Ces « Paroles pour penser » comprennent pour le moment 8 livrets. Vous dire lequel j’ai préféré ? J’en serais bien incapable.

Quelques extraits en parleront bien plus joliment que je ne suis capable de le faire :

Ta vie est comme un jardin, ce que tu sèmes, tu le récolteras.

7 belles idées pour la vie

L’amour est un vaste sujet, simple et complexe à la fois. Il faut que tu comprennes une chose : le mieux pour aimer, c’est de s’aimer soi-même car on ne donne que ce que l’on possède. Tout est là.

Pactes d’amour

J’écoute, j’apprends à remettre en question, et en toute conscience, je choisis.

6 accords pour vivre en harmonie

« Je m’aime et je m’accepte comme je suis. »
La première des choses est donc d’apprendre à faire disparaître tes peurs qui sont le seul frein à tes rêves.

4 clés pour s’ouvrir à la vie

– Une autre de nos richesses est de donner.
– Donner ? Mais si je donne, je suis moins riche !
– Ça dépend de ce que tu appelles « richesse », et ça dépend de ce que tu donnes. Si par exemple tu donnes un sourire, tu enrichis l’autre de ce petit instant magique où ce sourire vous a reliés.

Reconnaître ses vraies richesses

Je fais du mieux que je peux ce qui me semble juste.

L’Art des formules magiques

Et si la magie, c’était juste prendre conscience que la vie est magique et que nous sommes la vie ?

Nous sommes des fées et des enchanteurs

Désobéissance réfléchie

Obéir signifie être contraint, donc, ne pas réfléchir.

En quelques mots

Un immense merci à Aline de Pétigny et aux éditions Pour Penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour pouvoir laisser un message, merci de résoudre : *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.