27/03/20 – Confinement, jour 12 : le syndrome du mollusque

Mes résolutions sportives de lundi auront tenu 24h. Flemme. Je suis vraiment une moule. Je n’ai rien fichu de la semaine, rien, nada, à peine une planche par ci par là. Heureusement que j’avais un déficit de kilos. Maintenant, ça va, merci, je reprends forme humaine et plus si affinités.

Bon. Donc, reprise en mains façon Maria Ciley (Mrs Flylady, pour les connaisseurs). D’abord, arrêter de me disperser à chercher des cours en ligne. Les difficultés ?

  • Les heures ne me conviennent pas
  • J’ai le choix entre mettre la vidéo sur mon smartphone et jouer la taupe en plissant les yeux pour comprendre les postures (atteeeeeeends, elle le met où, son pied, là ?), soit sur mon écran d’ordi et couchée sous le bureau, c’est vachement plus dur à suivre (bordel, c’est quoi maintenant ? Faut encore que je me relève !)
  • Les cours me paraissent trop mous/trop complexes/trop difficiles, dans tous les cas j’en ressors frustrée

IRL, ça fait des années que je participe à un cours de yoga vraiment bien fait et sportif, et même que le prof nous distribue à chaque fois la copie des enchaînements. Même si je n’ai pas été très assidue, j’en ai 28, de quoi tenir un mois avec une séance par jour. Et en plus, je maîtrise les postures, puisque j’ai été corrigée en live.

Aaah, ça fait du bien d’établir un programme clair et sans prise de tête, que je peux adapter à mes horaires. Ça m’a mise de tellement bonne humeur que j’ai fait un workout en plus.

On parie combien que demain je suis revenue au stade larvaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour pouvoir laisser un message, merci de résoudre : *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.